• Maurice Careme

    --------------

    L'automne met dans les lilas
    D'étranges fleurs que nul ne voit,

    Des fleurs aux tons si transparents
    Qu'il faut avoir gardé longtemps

    Son âme de petit enfant
    Pour les voir le long des sentiers

    Et pour pouvoir les assembler
    En un seul bouquet de clarté

    Comme font, à l'aube, les anges
    Les mains pleines d'étoiles blanches...

    http://armanny.blogg.org

    http://www.ipernity.com/home/armanny