• Jean Pellerin

    --------------

    Nous n'entendrons plus ta chanson,
    Marchande, « belles fraises »,
    Ni ta trompette à l'aigre son,
    Doux rempailleur de chaises !

    Prépare l'omelette au lard,
    Je vais plier les nappes.
    Oh ! ces écharpes de brouillard
    Sur mon quai de Jemmapes.

    Où sont les restes du pâté ?
    Où, tes rires, faunesse ?
    J'ai perdu la passoire à thé.
    J'ai perdu ma jeunesse...

    Ses baisers d'étourdie,
    Rêve !...
    Deux déménagements
    Valent un incendie.

    http://armanny.blogg.org

    http://www.ipernity.com/home/armanny